© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2017. Tous droits réservés

Johan Creten, Les ruches de saint Bernard

Communiqué de presse

AUTOCONSTRICTION APPROXIMANTE VIBRANTE RETROFLEXE

(avec la participation de Viridiana Toledo Rivera & Andrés Garcia Nestitla)


Le Carré d’art présente à Nîmes une grande installation réalisée par Abraham Cruzvillegas. Merci aux visiteurs d’être attentifs dans leur déplacement. De nombreux objets potentiellement dangereux sont disposés dans l’espace.













 







Exposition du 14 octobre 2016 au 19 février 2017. Le Carré d’art, place de la Maison Carré - 30000 Nîmes. Tél.: +33 (0)4 66 76 35 35. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h.


Archives expositions personnelles France

  Abraham Cruzvillegas
  Le carré d’Art, Nîmes
   14.10.2016 - 19.02.2017

Archives expositions personnelles (C)

La pratique d’Abraham Cruzvillegas convoque l’histoire et la construction de soi dans des contextes économique, social et politique. Il utilise différentes stratégies de production et de réception pour créer du sens. Il donne aux objets une nouvelle vie dans de nouveaux contextes générant des changements dans leur interprétation. La réflexion sur les interrelations et interconnexions est au cœur de son travail. Il s’intéresse aux objets délaissés, recyclés souvent dans le contexte de la ville de Mexico ou récemment à Paris dans un projet qu’il a mené sur la Petite Ceinture. Il examine les façons dont sont construites ou reconstruites des histoires à partir d’informations, de documents, de témoignages. L’improvisation et l’assemblage sont au centre de sa pratique en relation avec l’idée de survie économique, du travail et du ready-made. Il a développé le projet d’Autoconstruction à partir de l’expérience de ses parents qui ont construit leur maison à partir de matériaux trouvés. L’idée est le développement d’une architecture qui fait référence au processus naturel de nécessité et d’opportunité. L’exposition à Carré d’Art sera constituée de nouvelles œuvres réalisées en relation au contexte à partir de la collecte de matériaux dans la ville de Nîmes et inclura la participation d’un couple de danseurs traditionnels qui interagiront avec les sculptures pour produire divers sons.


Né en 1968 et vivant à Mexico il a été présent dans de nombreuses biennales internationales et est l’artiste invité à réaliser une œuvre dans la Turbine Hall de la Tate Modern en 2015. Il a eu des expositions personnelles récemment au Walker Art Center Minneapolis, Haus der Kunst à Munich, au Musée Jumex à Mexico.