© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Charlotte Charbonnel, reversolidus

Communiqué de presse


La galerie Backslash présente reversolidus, exposition personnelle de l’artiste française Charlotte Charbonnel dont le travail s’axe autour de recherches scientifiques liées principalement à l’acoustique, la sismologie ou encore le magnétisme. Les œuvres s’approprient différents modes d’expression, dont le dessin ou l’installation, et proposent un chemin complexe à travers diverses expériences sensorielles où la dimension poétique règne sur l’ensemble. Une magnifique exposition dangereuse...

Le titre de l’exposition,
reversolidus, questionne la notion de matière dans sa définition la plus vaste, à la fois matière acoustique et matière physique. Le solidus caractérise le moment précis de cristallisation où cette matière devient solide, tel le verre à l‘état de fusion qui se solidifie à une température donnée.


Les œuvres de Charlotte Charbonnel sont souvent liées à des préoccupations expérimentales. L’artiste glane les recherches scientifiques les plus variées et les étudie afin d’en extraire le savoir et la praticité nécessaires à la mise en œuvre de ses propres défis. « Je m’intéresse à ce que l’on ne peut pas maîtriser, à cette alliance de beauté et de danger perceptibles lors de phénomènes naturels », explique l’artiste.

Charlotte Charbonnel envahit l’espace de la galerie Backslash et propose un parcours où les sens du spectateur sont constamment ébranlés. La perte de repères se matérialise dans les installations que l’artiste déploie à travers des modes d’expression fortement liés à une certaine forme de lyrisme.


L’artiste soumet le matériau, notamment la limaille de fer, à de multiples variations et tend ainsi à une certaine forme de sacralisation de la matière. Ce sont des attractions magnétiques sur des feuilles de papier, ce sont des monstres d’acier qui s’amalgament et se repoussent entre eux. L’image, la matière, le son, l’art de Charlotte Charbonnel stigmatise une plasticité à la limite entre science et sorcellerie.













 







Exposition du 17 mars au 28 avril 2012. Blackslash Gallery, 29 rue Notre-Dame de Nazareth - 75003 Paris. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.

Charlotte Charbonnel est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions, notamment à la Maréchalerie de Versailles en 2009, à La Verrière Hermès et au Musée Réattu en Arles en 2011.

Charlotte Charbonnel, Resonarium, 2011, structure aluminium, limaille de fer, aimants et moteur, 90 x 40 x 150 cm. Vue de l’exposition Backlash Gallery

Charlotte Charbonnel, Resonarium, 2011, structure aluminium, limaille de fer, aimants et moteur, 90 x 40 x 150 cm. Vue de l’exposition Backlash Gallery

Archives expositions personnelles France

  Charlotte Charbonnel, reversolidus
   Galerie Blackslash, Paris
  17.03- 28.04.2012

Archives expositions personnelles (C)