Archives expositions personnelles France

Texte de Nathalie Desmet


A la recherche d’un point d’équilibre susceptible de l’extraire de la gravité, Jean-Baptiste Caron interroge les lois physiques ou mécaniques relatives aux notions de pesanteur, d’impesanteur, de densité ou de légèreté. A l’aide d’un vocabulaire évoquant le glissement imperceptible d’un état vers un autre : transformation, évolution, involution, entre-deux ou inframince, il propose un univers où la moindre faille, le moindre grain de sable fait basculer nos certitudes.


Chez lui, une sphère roulant sur un plan horizontal forme une spirale de Fibonacci, des objets ordinaires se maintiennent en équilibre instable, le plomb de vient aérien et à l’inverse la poussière se solidifie. Dans les travaux de Jean-Baptiste Caron, les forces de gravité ou d’attraction terrestres sont détournes afin de proposer un autre système dynamique de concentration des énergies. Celui-ci symbolise aussi pour l’artiste la conquête de son propre centre de gravité.







 







Exposition du 11 janvier au 2 mars 2013. 22,48 m², 30 rue des Envierges - 75020 Paris. Tél.: +33 (0)9 81 72 26 37. Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 19h.

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

  Jean-Baptiste Caron, Degrés d’incertitude

  22,48 m², Paris

  11.01 - 02.03.2013

Jean-Baptiste Caron, Degrés d’incertitude, 22,48 m², Paris Jean-Baptiste Caron, A l’aplomb des hauteurs, 2012, fil, poussière, 9 x 4 cm

Jean-Baptiste Caron, A l’aplomb des hauteurs, 2012, fil, poussière, 9 x 4 cm



Jean-Baptiste Caron a reçu le prix Boesner à Jeune Création Paris 2012

Archives expositions personnelles (C)