Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (C)

Communiqué de presse


En résonance aux gravures de Goya, Les Désastres de la guerre, Miguel Chevalier présente pour le festival a-part 2014 son oeuvre vidéo Mémoire et Mutations – Beyrouth 1999 avec 7 projections sur les murs de la cité des Baux-de-Provence.


Cette création superpose deux bandes d'images vidéos dans un jeu de transparence : des fragments d'images du passé propre à la ville de Beyrouth se mêlent à des images du paysage urbain d’après guerre filmé en 1998 par l'artiste. Un travelling depuis l'autoroute qui traverse la ville de part en part, montre les constructions contemporaines qui alternent avec les ruines laissées par la guerre. Il résulte de cette double bande d'images qui défile à grande vitesse, un maillage cybernétique entre réalité et fiction, véritable métaphore de cette ville en pleine mutation. Mémoire et Mutations ravive la mémoire de ce qu'a été Beyrouth avant la guerre et témoigne de la vitalité de cette ville qui sait toujours renaître de ses cendres.










































.
















 







Sur une proposition de Philippe Cazal, le festival a-part invite 107 artistes des quatre premières éditions à créer un drapeau. Ces drapeaux sont autant des traces de paix, d’actes d’humour, de fenêtres d’évasion pour protester face aux horreurs d’hier et d’aujourd’hui.
Avec le soutien de la Société Doublet


Miguel Chevalier, Bit generation 2014. Drapeau 120 x 80 cm. Courtesy de l’artiste

  Propositions de Miguel Chevalier, Festival a-part
  Les Baux-de-Provence

  04.07 - 30.08.2014

Expositions du 3 juillet au 30 septembre 2014. Murs de la cité - Champ de Baumanière - 13520 Les Baux de Provence.

Miguel Chevalier, Bit generation 2014. Drapeau 120 x 80 cm. Courtesy de l’artiste

Champ de Baumanière, Les Baux-de-Provence





Miguel Chevalier, Festival a-part, Les Baux-de-Provence

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés