Communiqué de presse


Après deux des plus grands acteurs du paysagisme français, Gilles Clément et Patrick Blanc, la Fondation EDF poursuit son panorama précurseur à l'Espace EDF Electra à Paris avec la première exposition monographique "dedans-dehors" de Pascal Cribier: "Chaque lieu peut devenir le plus bel endroit du monde." En 25 ans de carrière, il a réalisé près de 70 créations, occasions de rencontres et de collaborations diverses avec des urbanistes, des botanistes ou encore des musiciens. Pour lui, créer un jardin est d'abord une rencontre avec un commanditaire et avec un site. Si la transformation du domaine des Tuileries en 1990 (en équipe avec Louis Benech et François Roubaud) fut un moment clé de son parcours, c'est à toutes les échelles que son analyse sans concession s'est matérialisée, d'un balcon à un lagon, d'un potager à une prairie, d'une forêt à son jardin-laboratoire sur la côte normande, base arrière de multiples déplacements.

Présenter une exposition végétale dans un espace sans lumière naturelle pourrait paraître comme une négation de ses convictions profondes, lui qui souhaite aussi attirer l'attention du visiteur sur la plante qui perce le bitume devant l'espace de la Fondation EDF. Dans notre pays où le végétal suscite un engouement médiatique, il y a toutefois urgence à poser quelques questions et proposer quelques réponses. Il s'agit d'abord de convoquer les énergies du site: ici point de programme, ni de thématique à respecter, mais un lieu à ouvrir au public pour y dévoiler un work in progress, pour se souvenir un instant, toujours, qu'un jardin ne doit être ni un musée Grévin ni une supercherie éphémère où les détails l'emporteraient sur le sens profond, ni un lieu où le temps serait figé.


Le visiteur plongera pour la première fois dans l'univers et les créations de Pascal Cribier. Il y sera question de forêts, de racines, de terre, de substrats, de pollution, d'échecs et de succès, de champignons, de micro-jardins, du "son des arbres qui poussent", de ce que l'on ne regarde plus ou pas assez, d'hybrides et de cultivars, de la nuit et du jour, de plaisir et de passion...

Un jardin ne se limite pas au visible, l'essentiel est caché...






Exposition du 15 mai au 28 septembre 2008. Espace EDF Electra, 6 rue Récamier - 75007 Paris. Tél.: +33 (0)1 53 63 23 45. Ouverture tous les jours de 12h à 19h sauf lundi et jours fériés. Entrée libre. 

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles... Visuel de l’exposition de Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles... Visuel de l’exposition de Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles... Visuel de l’exposition de Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles... Visuel de l’exposition de Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles...

Visuels de l’exposition de Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles...

Archives expositions personnelles France

  Pascal Cribier, Les racines ont des feuilles...
  Espace EDF Electra, Paris
  15.05- 28.09.2008

.10 - 06.11.2010

Archives expositions personnelles (C)